Devenez parrain de la prochaine expédition et bénéficiez de privilèges.

 

-En savoir plus...

Fredéric Lavail

 

Histoire personnelle

 

Né à Toulouse le 28 Août 1972, Frédéric Lavail n’était pas forcément destiné à devenir photoreporter et réalisateur de films documentaires animaliers. Il a grandi dans la campagne toulousaine mais ce n’est pas la nature entourant l’habitation familiale qui captera son attention. Très jeune il est plutôt attiré par l’électronique et la sonorisation.

 

À douze ans, il fait l’acquisition de sa première table de mixage et équipe sa chambre comme une véritable discothèque. Trois ans plus tard il anime ses premières soirées. À seize ans, il commence à travailler en discothèque. Dans un premier temps comme light jockey, puis très rapidement comme disc jockey.

 

Été 1990. Le mois de juillet 1990 marque un tournant dans sa vie. Il n’a pas encore 18 ans, quand son père, alors âgé de 43 ans est emporté par un cancer. Dès lors le jeune passionné prend conscience que la vie peut être plus courte qu’on ne le croit. Désormais il n’aura plus qu’un objectif : croquer la vie sans attendre… et comme il le dit souvent, ‘avoir des rêves n’est qu’une étape, tout faire pour les réaliser est l’essentiel.’
Il décide alors de ne plus travailler en discothèque et monte sa propre discomobile et devient à 18 ans son propre patron.

 

Parallèlement il obtient un BEP Comptable puis en 1992 son baccalauréat commerce et marketing (G3) et, en 1994, décroche un BTS Force de Vente. Il a alors 22 ans et postule pour passer une maîtrise en gestion d’entreprise. La formation de deux ans se fera en alternance et Frédéric est recruté par un grand groupe de la distribution.

 

Mais avant de rentrer en formation il décide avec l’entreprise et l’école de commerce de se dégager de ses obligations de Service National. Sa passion pour l’animation s’étant estompé il prend également la décision de revendre son matériel et de clore ainsi une page de sa vie.

 

Quitte à faire son service militaire, autant voir du pays ! Il signe alors pour faire un service  long en outre-mer et se retrouve en Afrique à Djibouti. Avant son départ, il s’équipe d’un boîtier réflex de la marque Minolta, d’un objectif grand angle et d’un zoom 75-300mm.

Nous sommes début 1995 et les treize mois que Frédéric s’apprête à passer sur la terre Afar, dans la corne de l’Afrique, vont littéralement changer le reste de sa vie. Le désert et sa faune particulière, la Mer Rouge et ses récifs coralliens, le rift éthiopien parsemé de volcans auront raison de sa carrière commerciale à venir. Mais comment vivre de cette passion naissante pour la Nature ? Cet exil militaire forcé lui offrira le temps nécessaire pour se poser les bonnes questions et malgré tout, faire le choix le plus fou. À présent il fera tout pour réaliser son nouveau rêve : devenir photoreporter animalier.

 

Dès son retour en métropole, il abandonne l’idée  de faire sa formation en maîtrise et gestion d’entreprise, et part sac au dos et reflex en bandoulière faire le tour de la Guadeloupe à pied. 45 jours de découverte de l’île ‘papillon’ mais aussi des Saintes et de Marie-Galante. Ce séjour photographique ne fait que confirmer son choix. Mais comment vivre de ce métier quand on ne connaît rien à la photographie et encore moins à la nature,la faune et la flore.

 

Peu importe, la décision est prise et il faut se donner les moyens de réussir ce nouveau rêve. Il clôture son plan d’épargne logement et achète pour près de 6 000 € de matériel photographique professionnel. Équipé de la marque Canon, il vient de se donner les moyens techniques de réaliser des images au moins aussi belles que celles publiées dans la presse. S’il n’arrive pas à être publié ça ne viendra pas du matériel !

 

En 1997, Il intègre une société d’antennistes, il apprend le métier et travaille quatre jours par semaine. Les trois jours restants sont consacrés à la photographie. Cette même année, il fait la rencontre de Jérôme Maran. Un an plus tard ils partent ensemble faire le tour du Gabon à la recherche des tortues et reptiles de ce pays. Frédéric retournera deux fois seul dans ce pays et réalisera plus de 6000 images sur la faune Gabonaise.

 

Novembre 1999, premier article publié. Ce ne sera pas un article animalier, mais un sujet sur ‘les chercheurs d’or au Gabon’. Publié dans un magazine pour enfants en langue occitane : ‘Plumalhon’, cette modeste première publication est un encouragement à continuer l’aventure. D’autant que les publications vont s’enchaîner. Janvier 2000, publication dans Wapiti, puis Wakou, Vivre avec les oiseaux, Méditerranée magazine, Kodi, Chat magazine…. Il décroche également une bourse ‘Défi Jeune’ du Ministère de la Jeunesse et des Sports pour un projet pédagogique à destination des écoles élémentaires.

 

 

 

Parallèlement il a intégré l’agence photographique ‘Colibri’ basée dans la banlieue toulousaine et qui distribue ses images dans divers magazines : Science et Nature, Rustica, Mobiclic, Titouli, ImagesDocs…

En 2002, il participe au concours international de photographie animalière de Montier-en-Der et remporte le premier prix dans la catégorie ‘insectes’. Cette même année, il se rend pour la deuxième fois en Ouganda pour travailler sur les Gorilles de Montagne. Puis part au Rwanda pour photographier une autre population de ces mêmes primates.

En 2003, il intègre l’Agence photographique parisienne ‘BIOS’, qui prendra le relais de l’agence ‘Colibri’, et publiera ses images dans le Magazine Terre Sauvage.


Cette même année, il part au Sénégal réaliser un reportage sur les oiseaux du delta du Saloum. Après cet énième voyage en Afrique, il décide de se consacrer à l’ Europe et enchaîne les voyages : Grèce, Corse, Sardaigne, Allemagne, Espagne, Portugal, Angleterre, Écosse, Shetland… Il commence aussi à s’équiper en vidéo et apprend un nouveau métier : vidéaste animalier. Il a depuis longtemps quitté son poste d’antenniste et ses connaissances naturalistes lui permettent de diversifier son activité. Il devient alors guide naturaliste, et commence à encadrer les sorties nature de la Base de Loisirs de la Forêt de Bouconne en Banlieue toulousaine.

 

En 2005, il s’établit dans les ‘Petites Pyrénées’ à une soixantaine de kilomètre de Toulouse.

Il consacre deux années de sa vie à construire sa maison et en 2007 une association régionale lui commande un film documentaire sur ‘la Biodiversité des Petites Pyrénées’.

 

Un nouveau challenge pour cet autodidacte, qui n’a encore jamais réalisé de film. Il relève le défi et filme, monte et réalise le documentaire qui sortira en octobre 2008.

 

Durant cette même période, il devient formateur en ‘Éducation à l’environnement’ et effectue également deux séjours en Islande et aux Iles Féroé où il filme et photographie les colonies d’oiseaux de mer.

 

Les images réalisées doivent lui servir à monter un deuxième film mais il est stoppé dans son élan par une nouvelle aventure : Réaliser, avec son ami de longue date, une série de documentaires sur les tortues du monde. Le premier opus se tournera au Maroc durant l’été 2009….

 

Aujourd’hui Frédéric Lavail, poursuit l’aventure avec Jérôme et devrait également mettre en ligne durant l’été 2011, un site : ‘planetedoc.com’, dédié aux courts métrages et films qu’il réalise. Ce passionné n’est pas encore arrivé au bout de ses rêves, et les 50 000 photos qu’il a en stock vont illustrer plusieurs livres qu’il a en préparation ainsi que des dizaines d’articles. Amoureux de la nature et de sa faune sauvage il passe de longs moments, en solitaire à capturer avec ses appareils photo et camera des instants de la vie sauvage. D’ici peu il partagera ses instants avec son fils, né en mars 2009 et qui supplante toutes ses autres passions…

 

 

 


Publications Fredéric LAVAIL

 

 

WAPITI
Wapiti N°156 / mars 2000 : L’Erika
Wapiti N° 160 / Juillet 2000 : Le potamochère
Wapiti N° 162 / sept 2000 : Le photographe animalier
Wapiti N° 185 / août 2002 : Sur les traces d’un aventurier photographe
Wapiti N° 187 / Oct 2002 : Le bec en sabot
Wapiti N° 204 / Mars 2004 : Sur la piste des animaux

 

 

WAKOU
Wakou N° 151 / Oct 2001 : la mangouste rayée
Wakou N°152 / Nov 2001 : Le singe vert
Wakou N°162 / sept 2002 : Le marabout africain
Wakou N°163 / oct 2002 : L’hippopotame

 

 

BTJ
BTJ N°407 / Mai 2001 : Pour sauver la tortue luth

 

 

MÉDITERRANNÉE MAGAZINE ‘HORS SÉRIE CORSE’
Méditerranée Mag ÉTÉ 2001 : L’île, coté reptiles et amphibiens
Méditerranée Mag ÉTÉ 2004 : L’étang de Biguglia

 

 

CHAT MAGAZINE
Chat magazine N°46 / Août 2004 : La Grèce antique et féline

 

 

VIVRE AVEC LES OISEAUX
VLO N°55 - Déc/Janvier 2003 : L’Ouganda, les Ailes de l’Afrique
VLO N°57 -Avril/mai 2003 : Kampala, capitale des marabouts
VLO N°58 - Juin/Juillet 2003 : Les oiseaux du lac Victoria
VLO N°60 - Octobre/Nov 2003 : Le kaki, dernier fruit avant l’hiver
VLO N°61 - Déc/Janvier 2004 : L’étang de Biguglia, 10 ans de protection
VLO N°63 - Avril/mai 2004 : Les zones humiques du sud de Toulouse
VLO N°63 - Avril/mai 2004 : Tinos, l’île aux pigeonniers
VLO N°68 - Avril/mai 2005 : Les Tisserins
VLO N°70 - Août/sept 2005 : Les aiguamolls de l’empordà
VLO N°72 - Déc/Janvier 2006 : Sénégal, Toubacouta
VLO N°79 - Mars/avril 2007 : Le goéland leucophée
VLO N°80 - Juil/août 2007 : Le grand labbe
VLO N°80 - Juil/août 2007 : Les oiseaux de mer
VLO N°81 - Sept/Octobre 2007 : Le fulmar boréal

 

 

PLANÈTE ENFANTS
Planète enfants N°32 mai/juin 2003 : Les tortues luths

 

 

PLUMALHON/PAPAGAI
Deux magazines pour enfants en langues régionales (Occitan, basque, corse et breton). En 2010, et après 10 ans de collaboration avec ces deux mensuels, Frédéric LAVAIL avait publié plus de 65 articles animaliers et nature.

 

 

ILLUSTRATIONS
À présent distribué par l’agence Bios, les images de Frédéric LAVAIL, sont régulièrement publiées dans la presse française : Terre sauvage, Rustica, Pyrénées magazine, Le chasseur français, Science et Nature, etc…

 

 

FILMS DOCUMENTAIRES RÉALISÉS :

 

2008 : Les Petites Pyrénées 'terre d'agriculture et de biodiversité' 27mn
2009 : Le Maroc, sur les traces de la tortue aux yeux bleus. 80 mn 2010 : La Corse, les tortues de l'île de beauté. 53 mn

Madagascar, terre d’espoir. 35 mn
2012 : Ophrys, les orchidées des Petites Pyrénées. 43 mn
2015 : La Slovénie, terre ancestrale du protée (en HD)
2015 : La Sardaigne, les tortues de l’île oubliée

 

En cours :

 

La Sardaigne, les tortues de l'île oubliée (sortie prévue printemps 2015) .

Les orchidées de Midi Pyrénées et Languedoc Roussillon (sortie 2017),
Les Petites Pyrénées, du calcaire à la civilisation (sortie fin 2015).

 

Commander les autres films de Frédéric LAVAIL sur :
www.association-viracocha.fr


Contacter Fredéric LAVAIL


Chemin de la BARRE
31360 LE FRECHET
FRANCE

Mob. : 06 79 94 79 70
tel. : 05 61 90 72 39

lavail.f@orange.fr